CRÉATION D'UN CENTRE DE SANTÉ

présentation du projet

Construction d'un centre de santé de base avec maternité, pharmacie, premiers secours, vaccins ; en partenariat avec osmia internantional .

En collaboration avec les autorités  locales , notre objectif est de favoriser l'accès aux soins et à de meilleures conditions d'accouchement pour les habitants d'Ikhouanen , par le biais d’un dispensaire (un centre de santé de base niveau II). Ce village regroupe plusieurs hameaux au niveau de pauvreté se situe a un haut niveau . 

Ce dispensaire répondra à plusieurs besoins de la population. Il sera constitué d’une pharmacie qui fournira le village en vaccins et en médicaments. Il y aura aussi une salle d’accouchement et une salle des accouchées pour permettre aux femmes d'être dans des meilleures conditions et diminuer le taux de mortalité maternelle et infantile dans le village. Il sera également composé d’une salle de soins,  et d’une cuisine. Il sera équipé en électricité et en eau grâce à des installations solaires. Un médecin et un infirmier  y travailleront comme fonctionnaires de l'Etat ou intervenant dans le cadre une collaboration international . Deux sages femmes  volontaires seront joignables et pourront se déplacer en cas de nécessité. Ainsi, ce lieu, situé au cœur du village, assurera l'accès aux premiers soins à la population.

 
Couloir d'hôpital

Origine  du projet

Actuellement un centre de santé  existe dans la commune d'aknoul.

Les villageois ne sont pour la plupart pas véhiculés et doivent donc effectuer plus de deux heures de marche pour pouvoir le rejoindre. C’est donc compliqué pour une femme enceinte ou en situation d’accouchement, pour des personnes malades ou encore pour des enfants en bas-âge de s’y rendre , les vaccins sont gratuits pour les enfants de 0 à 5 ans à condition de pouvoir se déplacer dans un dispensaire disposant d’un réfrigérateur ou d’attendre les campagnes de vaccination effectuées dans la campagne . Dans la commune rurale d'ajdir ,  bien que les données soient très difficiles à obtenir. Le manque d’infrastructures permettant d’accoucher dans de bonnes conditions est à l’origine d'un fort taux de mortalité infantile : l’accouchement est souvent effectué à la maison , dans de mauvaises conditions d’hygiène et de sécurité. La construction d’un dispensaire dans cette zone géographique permettrait ainsi l’accès aux soins, aux vaccins et à de bonnes conditions d’accouchement pour les habitants du village d'Ikhouanen  et des hameaux  voisins.